• Automne powa

    J'adore cette saison. Les couleurs, le froid qui commence à piquer les yeux, le soleil qui ne réchauffe pas.

    Pas besoin, avec la nature en feu... Ces jolies nuances de rouille, fauve, moutarde même, semblent réchauffer l'atmosphère. En tout cas, ça réchauffe les yeux.

     

    Je regarde les gens dans la rue. Ils passent, pressés, emmitoufflés dans leurs manteaux d'hiver. Ils semblent vouloir se protéger de quelque chose, comme s'il neigeait.

    Moi j'aimerais pluôt tournoyer les bras en croix jusqu'à en devenir ivre sous les feuilles mortes tombant des arbres.

    Oué ça fait très "american movie" comme image ^^

     

    Je prend des photos, des photos et encore des photos. Mais aucune ne parvient à reproduire l'atmosphère, l'ambiance que je vois, aucune image n'est assez "réelle" pour reproduire toutes ces couleurs chatoyantes.

     

    C'est beau.

     

    C'est "MA" saison.

     

    J'aime rester immobile en regardant les arbres onduler, et perdre leur manteau de feu. Me reviennent des images... Qui m'entraînent dans ma boîte à souvenirs. Comme un film se déroulant devant me syeux, elles défilent, montrant des visages connus, aimés, perdus, enfantins, vieux, moins vieux, soucieux, souriants ou carrément morts de rire. Les sauts dans les feuilles mortes avec ma cousine, en bas de l'immeuble de notre Grand-mère où on se retrouvait tous les mercredis. Les cris de ma mère, m'ordonnant d'arrêter. Arrêter quoi? de m'amuser? C'était pourtant l'époque pour...

     

    Elle ne savait déjà plus rire.

     

    Le medecin me l'a dit hier. "Comment va votre mère?". "Bah ça va je crois... J'habite plus chez mes parents, donc bon...". "Parce que la dernière fois elle avait l'air de pas avoir le moral encore. Sa dépression la poursuit...".

     

    Encore ce foutu mot.

     

    Je l'entend partout en ce moment, à la radio, dans les journaux, à la tv. Comme quoi 3 millions de français souffrent de cette "maladie". Repli sur soi-même, perte d'appétit, isolement. J'ai beau lui foutre des coups de pieds au cul virtuels, elle n'en sort plus.

    Je ne me souviens plus de l'époque où elle allait bien.

     

    Je m'arrache à ces souvenirs douloureux. Fais pas bon de se plonger dans la boite aux souvenirs parfois.

     

    Je me remet à marcher, entendant le bruit des feuilles sous mes pas. Les rayons du soleil jouent à cache cache dans les branches un peu dégarnies. En renversant la tête en arrière, j'essaye de chasser certaines visions du passé. Je me laisse envahir par les odeurs automnales. Je rouvre les yeux. L'explosion de couleurs me met du baume au coeur.

     

    Aller, c'est décidé : le corbeau en tatouage attendra.

     

    D'abord ce sera 3, 6, 7 ou 9 petites feuilles aux jolies couleurs d'automne, volant au vent. Pas tout de suite, mais dans quelques mois... Ou à l'automne prochain ^^  

     

    Vive l'automne!


  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Novembre 2007 à 20:27
    Courage!
    Ben dis-moi ma grande ça a pas l'air d'être la forme...
    2
    Mercredi 7 Novembre 2007 à 23:35
    ah ?
    Ben si, pourtant il me semblait, moi... A part ça ,j'aime PAS l'hiver. Et l'automne, c'est comme l'hiver, alors j'aime pas non plus. Parce qu'il fait nuit trop tôt, et froid. Et le froid, c'est nul. Ma saison à moi c'est l'été. Les deux seules chose que j'aime en hiver : noël, et la neige.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :