• Discut' philosophique msnienne, le retour/the meaning of the liiiiife

     J'aime bien quand les mots sortent, pour une fois. Sur des sujets pas vraiment philosophiques, mais sur des questions sur le pourquoi du comment de ces sentiments qui nous turlupinent et nous traversent chaque jour.

     

    C 'est parti sur le fait que j'aimerais me sentir différente de la masse, ne pas me noyer dedans.

    (Je vous laisse les fautes etc ça fait ++ "vrai")

     

    Ma. dit : 

    non tu crois etre differente mais tu es comme tout le monde . Avec des soirs où tu voudrais bien passer une soirée tranquillle et d'autres ou tu préférerais te défouler en groupe mais où il n'y a rien d'organiser à ta guise et tu te retrouves seule.

    sauf que toi tu la cries ta solitude tandis que d'autres la cachent

    Lujena dit :

    c pas bien de crier?

    Ma. dit :

    si pour celui qui crie mais pour le voisin ça peut lui faire mal aux oreilles

    Lujena dit :

    si je la crie avec des mots écris? ç

    a fait mal aux yeux du voisin?

    Ma. dit :

    non pour les écrits ils retrouvent surement une part de sa vie dans les écrits et se dit qu'il est pas différents dees autres

    Lujena dit :

    comment on peut etre différents des autres alors

    Ma. dit :

    parce que c'est le but ?

    Lujena dit :

    d'etre différent des autres?

    se différencier est important jpense

    Ma. dit :

    pour l'adolescent c'est important, il cherche à se faire remarquer en se différenciant (surtout de ses parents) plus tard qd il grandit il se rend cpte qu'il avait plus l'air con qu'autres chose et qu'il ferait mieux de suivre ses ainés

    Lujena dit :

    dc j'suis tjs une ado selon toi?  

    pcq je veux pas suivre les autres?

    Ma. dit :

    si tu cherches à te faire remarquer en te singularisant oui

    Lujena dit :

    des tas d'adultes essaient pourtant de montrer qu'ils ne ressemblent à aucun autre !  

    pk faire le mouton,? suivre, tjs suivre.. suivre les autres dans leurs sillons de conneries?

    Ma. dit :

    ce n'est pas une question de moutons, c'est une question de bien etre

    et que le fait de vouloir se faire remarquer est svt la csqce de mal etre et de frustrations

    Lujena dit :

    et si c t le fait de suivre les autres qui est source de mal etre...? nan? ça t'es jms venu à l'esprit?

    Ma. dit :

    on veut avoir la reconnaissance des autres lorsqu'on a du mal à l'avoir de soi-mm

    Lujena dit :

    pcq c par les autres qu'on peut l'avoir soi meme

    Ma. dit :

    oui tu as raison

    Lujena dit :

    je dis pas que j'ai raison, c ske je pense. apres c sur c dommage de pouvoir etre bien par les autres, que c mieux d'y arriver par soi meme... malheureusement, jfais pas partie de ceux qui sont "forts" et arrivent à avoir une bonne estime d'eux même par eux memes. Me faut l'avis des autres.

    Lujena dit :

    (et dis pas "oui tu as raison" pr te débarasser de cette conversation )

    Ma. dit :

    non je dis oui tu as raison parce que tu as en partie raison (comme tu l'as étayer par la suite). J

    'essaye aussi de te faire comprendre que tous les doutes et le mal etre que tu peux avoir est implicite avec ton age et que cela se tassera dans l'avenir

      [...]

    Lujena dit :

    a mon age c pas normal!

    Ma. dit :

    si c'est normal les doutes c'est comme les soucis il y en a à tout âge mais ils sont différents

    Lujena dit :

    c puérile et pas en accord avec mon age.

    Ma. dit :

    si ce sont les doutes de toutes personnes assujeties à la solitude. 

    qui se dit que la norme est d'etre en couple puis de plus tard fonder un foyer

    Lujena dit :

    c pas la norme

    Ma. dit :

    ce ne l'ai plus

    Lujena dit :

    jpense bien.

    Ma. dit :

    et ce n'est pas non plus le bonheur garanti

    Lujena dit :

    je sais pas ce qui est la norme. j'aime pas ce mot il est pas joli à l'oreille. "norme". ça sonne mort comme mot non?

    Ma. dit :

    non tu l'assimiles à mouton

    Lujena dit :

    ah non. je l'assimile à ennui. c koi le bonheur als..

    Ma. dit :

    je pense (et je parle pour moi) que le bonheur est la recherche de plaisirs aussi simples soient-ils

    Lujena dit :

    je le pense aussi ... 

    mais parfois ça ne suffit pas. et qd on voit les autres qui nous balance leur bonheur guimauve ala gueule ... jsuis mi frustrée, mi énervée, mi jalouse...

    Ma. dit :

    ça peut aussi etre un peu l'occasion de te mettre un coup de pied au cul et te dire que le bonheur il faut aussi un peu aller le chercher

     

    Lujena dit :

    et si on a peur d'aller le chercher?

    Ma. dit :

    il faut savoir prendre des risques mm si ça ne marche pas , on aura l'expérience d'avoir essayé

    Lujena dit :

    je sais.

    Lujena dit :

    Je sais qu'il faut toujours essayer pour voir. n'empeche j'pense tjs à la fin, a comment ça va finir et ça m'angoisse tellement que ça me paralyse.

    Ma. dit :

    ça angoisse tout le monde mais tu t'apercevras que le ridicule et l'echec ne tu pas et qu'il faut sabs servir pour etre plus fort

    Lujena dit :

    et qd ça touche trop le ridicule et l'échec hein?

    Ma. dit :

    il faut sourire alors, ça ne rend pas plus intelligent mais ç'est plus agréble pour celui qui vous regarde (Nikita 1990)

    Lujena dit :

    t'as de sacrées phrases cinematographiques

    Lujena dit :

    sourire alors que l'envie est contraire, c de l'hypocrisie

    [...]

    c vrai que c une mauvaise attitude que j'ai, d'attendre que ça tombe. mais j'arrive qd même a choper des ptits bouts de bonheurs qqq fois, ici et là. j'dois etre en bonne voie als..

     

     

     Et encore, je n'en suis pas sûre. Des p'tits bonheurs, glânés ici et là, j'aime bien. Parce que ça recharge les batteries un peu, et ça permet d'aller un poil plus loin.

    Mais ça fout pas un coup de pied au cul pour autant.

     

    Pour ça, il faut un GRAAAAAND moment, un truc qui s'oublie pas, un truc qui peut être tout con, tout bête, mais une sorte de reconnaissance et qui permet de se sentir vivant.

    Quand on se sent vivant, en général, ça roule comme sur des roulettes, après. Au moins pendant un ptit moment.

    Enfin, ce n'est que ma vision des choses.

     

     

    Lujena dit :

    j'ai envie de comparer la vie à une grande machine à laver. c grave docteur?

    Ma. dit :

    le plus imporant dans une machine à laver c'est le programmateur, c'est toujours lui qui tombe en rade

    Lujena dit :

    bah justement. la vie c comme une machine à laver où y'aurai pas de programme...

    on est ballotés a droite a gauche, sans maitrise sur les évenements, et on en ressort...rincés

    Ma. dit :

    si tu n'as pas peur du tournis accroche toi à la paroi

     Lujena dit :

    et quand on n'en peut plus de s'accrocher?

    Ma. dit :

    on attend le moment ou la mère Denis vient ramasser son linge et le faire lézarder au soleil,

    il prendra le frais et une bonne odeur de nature

     

     

     

    J'ai déjà dit que j'adore ce genre d'esprit?

    Non?

     

     

     

    J'adore ce genre d'esprit.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Avril 2008 à 12:18
    Je suis plutôt d'accord avec la 2ème partie de l'analyse (quand vous parlez du bonheur etc) par contre, je comprends pas du tout pourquoi elle (il?) te compare à une ado...
    Je trouve que jouer la carte de la différence est important, du moins par rapport au pourquoi. Dans mon cas, j'essaye d'être différente pour moi, pour me sentir mieux, pour ne pas avoir l'impression d'être clonée. Je ne cherche pas à être différente pour me faire remarquer.
    Cette conversation t'a aidé ? En tout cas, j'aime bien la chute et la métaphore de la machine à laver :)
    2
    Lundi 7 Avril 2008 à 12:52
    rep
    Je comprenais pas trop non plus pourquoi je suis comparée à une ado.... mais j'accepte son point de vue ; c'est juste que ce dernier diffère du mien, et du notre, du coup, car ce que tu dis à propos de la différence ("pour ne pas avoir l'impression d'être clonée. Je ne cherche pas à être différente pour me faire remarquer") je le pense totalement aussi. C exactement ça ^^ Mais cette conversation m'a aidée, comme souvent lorsque je parle avec cette personne. :)))
    3
    Z
    Lundi 7 Avril 2008 à 16:38
    Grain de poivre
    scuzi de m'immiscer ds vos conversations de résolution d'équations différentielles, faute est de constater l'illogisme du (de la) gaziere sachant que la définition de l'individu est donc d'etre indivisible donc différent car unique. Problème , si 1 egal différent, que vaut 1+1 ?
    4
    Lundi 7 Avril 2008 à 22:31
    rep à Z
    Nan je ne rentrerai pas dans ton jeu poivré et tarabiscoté, na! ahahahaha ^^
    5
    Mardi 8 Avril 2008 à 18:45
    Maths
    1 + 1 n'est pas égal à 2. Simplement on nous l'a inculqué e ton l'a retenu. Je dirais que 6+3 = HUIT (à compter comme les Romains, avec des barres verticales. j'en fais 6. Ok? Puis j'en rajoutes 3)... Allez vive les maths ;-)))
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :