• "Un jour, je serais pilote!" "Pfff mais c'est pas un truc de fille!" "Et alors? :P"

    (Un jour, l'une ou l'autre, elles seront à moi...

    Guest stars : my parents. Note : mon père porte les mêmes couleurs que la Rallye 2... (celle de gauche) Preuve d'un lien solide entre lui et cette voiture... :P)

     

     

    Pour la première fois depuis longtemps, quand on me demande si ça va, je réponds "Bien" avec un grand sourire franc, sans penser le contraire, sans avoir l'envie de rassurer la personne qui me pose cette question fatidique.

    Les hormones sont peut être dans le bon côté de la balance aujourd'hui.

    Ou alors j'ai peut être réussi à ne pas penser à une certaine personne et à ce qu'il peut faire, penser, dire, etc.

    Ou alors j'ai tout simplement réussi à savourer chaque moment de ce WE.

    Ouais, c'est sûrement ça.

    Une matinée au boulot un peu chiante (bosser un samedi matin, c'est dur) mais sans dispute avec la bénévole que je supporte le moins, entre-coupé de sms d'une Sainte et d'un choux fleur bien délirants. La sortie au bar avec mes potes. Puis un dimanche sans disputes des parents, sans ronflage de la madre, au milieu de voitures historiques pour une course de cote "confidentielle". Un sourire béat et des yeux brillants d'admiration devant ces bagnoles vieilles, pour certaines, de quasi la moitié d'un siècle, ronflant, glissant avec une grâce controlée... Pis devant ces pilotes aussi, qui font ça juste pour le plaisir, pour ressortir leur "maîtresse" du garage, pour la prêter à un copain à qui ils l'ont acheté des années et des années auparavant, juste pour les sensations...

    L'envie de faire pareil.

    De voir si j'en suis capable, si le talent de la conduite s'est transmis du sang de mon père au mien. J'ai des doutes mais sait-on jamais...

     

    Des retrouvailles entre mon père et d'anciens collègues de la Team Cheyenne, qui organisait des rallyes dans la région, et dont il faisait partie.

     

    La pizza du soir chez moi, tous les trois, sans engueulades. Avec une sorte de sérennité et de satisfaction vogant dans l'air.

     

     

     

    La joie dans les yeux de mon père.

     

     

     

    *HAPPY*

     

     

     

    J'aime les deux versions... Alors va pour les deux ^^ 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :